Vivendi communique aujourd’hui un chiffre d’affaires, non audité, établi selon les normes IFRS, arrêté par le Directoire de Vivendi du 12 avril 2019, de 3,459 milliards d’euros, en progression de 10,7 % en glissement annuel (+5,7 % à taux de change et périmètre constant).

Cette croissance est surtout due à celle d’Universal Music Group (UMG), +22,9 %, qui compense la baisse des ventes de téléchargements, -18,2 %, par la hausse des revenus de la diffusion en flux, +28,1 %, et des ventes physiques, +20,8 % ; et dans une moindre mesure à celle de Havas, +3,8 %, grâce principalement aux acquisitions de Republica et Havas Baltics.

Le chiffre d’affaires du Groupe Ganal + est en revanche en recul de -3,6 %, à cause de la baisse du nombre d’abonnés en France, d’aucun film notable pour Studiocanal, et malgré une progression à l’international du nombre d’abonnés.

Les autres métiers décroissent de -5,8 %, ; poussés par les ventes de Gameloft, qui se sont contractées de -7,0 %, et de DailyMotion, -6,2 %, alors que celles de Vivendi Village progressent de 0,4 %.

Editis est incorporé pour la première fois dans les résultats consolidés.

Le 5 mars 2019, Vivendi a vendu le solde de sa participation dans Ubisoft (5,87 % du capital) pour un montant de 429 millions d’euros, représentant une plus-value comptable de 220 millions d’euros.

Vivendi a retenu PwC pour l’aider à trouver des partenaires à qui vendre jusqu’à 50 % du capital d’UMG.