Le chiffre d’affaires d’Orange au premier trimestre 2019 est en légère baisse, d’une année sur l’autre, de 0,1 % à 10,2 milliards d’euros, et son EBITDAaL augmente de 0,7 % à base comparable.

Comme le groupe applique la norme comptable IFRS16 depuis 2019, ses indicateurs passent de l’EBITDA ajusté à l’EBITDAaL (after lease, après les locations), et du CAPEX à l’eCAPEX (economic CAPEX, dépenses ‘économiques’d’investissement).

Des résultats sanctionnés actuellement par une baisse de -3,3 % du cours de son action sur l’EURONEXT.

La baisse du chiffre d’affaires en France, -1,8 %, est compensée par la croissance en Espagne, +0,4 %, en Europe, +1,4 %, et en Afrique & Moyen-Orient, +5,3 %.

En France, les ventes nettes sont positives sur le mobile, +19 000 abonnements nets, sur le fixe, +49 000, et notamment sur la fibre, +168 000. Ce qui implique que les revenus moyens mensuels par client ont baissé.

Les eCAPEX augmentent de 8,4 % à 1,6 milliard d’euros, avec l’accélération des déploiements de fibre jusqu’à l’abonné et la poursuite des investissements dans l’infrastructure 4G.

Orange confirme ses objectifs en 2019, à base comparable, d’une hausse de l’EBITDAaL, plus modérée qu’en 2018, et de eCAPEX en légère baisse.