Facebook affirme que les pannes de la plupart de ses services, qui ont affecté des personnes dans le monde entier hier pendant une douzaine d’heures, sont terminées.

Pour des services en ligne majeurs, 12 heures sont une éternité. Durant cette période, de nombreux utilisateurs n’ont pas pu visionner des images et des vidéos, et n’ont pas pu téléverser des images, des vidéos et d’autres fichiers, par intermittence.

Comme la plupart ders services de Facebook sont gratuits et que l’entreprise n’est pas tenue par des accords de service, l’entreprise n’est pas obligée d’informer sur la ou les causes des pannes, et c’est la position qu’elle a choisie.