Sony vient de publier ses résultats financiers pour le premier trimestre de son exercice 2019, se terminant au 30 juin 2019.

En glissement annuel, son chiffre d’affaires diminue de 1,4 % à 1 926 milliards de yens, et son résultat d’exploitation augmente de 18 % à 230,9 milliards de yens – respectivement 15,88 et 1,90 milliards d’euros.

Le résultat est supérieur aux attentes des analystes financiers d’après Refinitiv, poussé par les capteurs d’images, mais son chiffre d’affaires est inférieur aux attentes, affaibli par la chute de ventes d’ordiphones.

Pour l’ensemble de l’exercice, Sony revoit à la baisse de 2,3 % ses prévisions d’avril à 8 600 milliards de yens, soit environ 71 milliards d’euros.

Par segment :

Les ventes du Game & Network Services Segment (jeux vidéo, consoles et services) baissent de 3,1 % à cause des ventes de jeux, y compris des jeux exclusifs, et malgré une augmentation des ventes de matériels PS4. Sony révise à la baisse ses prévisions de chiffre d’affaires pour l’ensemble de l’exercice fiscal de 4 %.
Sony a vendu 3,2 millions de consoles PS4 durant le trimestre, et dépasse donc le cap des 100 millions depuis sa mise sur le marché.

Le chiffre d’affaires de Electronics Products & Solutions diminue de 17,4 %, principalement à cause des ordiphones, mais aussi des télévisions et des caméras numériques.

Les ventes du Pictures Segment augmentent de 6,3 % grâce au succès au cinéma de Men In Black : International et Spider-Man : Far From Home, ainsi que des redevances en hausse sur le catalogue de titres pour la télévision.

Le chiffre d’affaires du Music Segment progresse de 11,5 % grâce à la consolidation d’EMI et des ventes de diffusion en flux en hausse.

Les ventes du Imaging & Sensing Solutions Segment augmentent de 14 %, et son résultat d’exploitation de 70 %, grâce aux ventes de capteurs d’images pour les téléphones mobiles.