Au deuxième trimestre 2019, le chiffre d’affaires de Samsung Electronics s’élève à 56,13 trillions de wons, en baisse de 4 %, et le résultat net chute de 54 % à 5,06 trillions de wons – respectivement 42,66 et 3,85 milliards d’euros.

L’entreprise sud-coréenne est une victime de la guerre commerciale entre les États-Unis, ainsi que la dispute politique entre la Corée et le Japon, provoquant la restriction des exports de certains matériaux de haute technologie vers la Corée du sud.

Samsung a reporté indéfiniment son plan de retour aux actionnaires, qui devait être présenté aujourd’hui.

Le marché des puces mémoires est toujours affecté par des changements d’inventaire des centres de données.

Les ventes d’ordiphones sont globalement en baisse, l’augmentation des expéditions d’ordiphones d’entrée et de milieu de gamme ne compensant pas la faiblesse des expéditions des modèles haut de gamme.

Le lancement de nouveaux écrans pour téléphones mobiles est une opportunité, mais la morosité de la demande générale pourrait limiter le potentiel de hausse.

Le cours de l’action de Samsung a diminué de 3 % à l’annonce de ces résultats.

 

Résultats consolidés et résultats d’exploitation par segment au 2e trimestre 2019