Au troisième trimestre de son exercice fiscal 2019, terminé le 30 août 2019, le chiffre d’affaires d’Adobe s’élève à 2,83 milliards de dollars (2,56 milliards d’euros), en progression d’une année sur l’autre de 24 %, et son résultat net augmente de 19 % à 793 millions de dollars (717 millions d’euros).

Une croissance due en partie aux nombreuses acquisitions au cours des deux dernières années.

Par segment, les ventes de Digital Media s’élèvent à 1,96 milliard de dollars (1,77 milliard d’euros), en croissance de 22 %, dont Creative 1,65 milliard (1,49 milliard d’euros) et Document Cloud 307 millions (278 millions d’euros).

Le chiffre d’affaires de Digital Experience (marketing, analyse, commerce en ligne) augmente de 34 % à 821 millions (742 millions d’euros).

En revanche, Adobe prévoit un chiffre d’affaires de 2,97 milliards de dollars pour le trimestre en cours, alors que les analystes attendent 3,02 milliards d’après Bloomberg.

La croissance de Digital Experience ne sera « que » de 23 %.

Durant la conférence téléphone, le directeur financier John Murphy reconnaît que son Analytics Cloud a bien du mal à générer des revenus.

Ces informations sont accueillies par une baisse de 3 % du cours de l’action d’Adobe avant l’ouverture de la Bourse. Un cours qui a augmenté de 26 % depuis le début de l’année, et de 29 % en 2018.