Lors d’une conférence de presse au National Press Club de Washington D.C., Jeff Bezos, CEO d’Amazon, a présenté avec des leaders des Nations Unies, The Climate Plege / L’Engagement sur le Climat : s’engager à respecter les points de l’accord de Paris sur le climat 10 ans en avance.

Les signataires de The Climate Pledge devront atteindre la neutralité carbone en 2040 soit 10 ans avant la date fixée par l’accord de Paris sur le climat. Ils s’engagent aussi à :

  • Mesurer et publier des rapports régulièrement sur leurs émissions de gaz à effet de serre ; Ce que Amazon effectue immédiatement avec le lancement d’un site ;
  • Implémenter une stratégie de décarbonisation conforme à l’accord de Paris avec de réels changements et innovations dans les affaires, y compris les améliorations d’efficacité énergétique, les énergies renouvelables, la réduction des matériaux, etc.
  • Neutraliser toute émission restante avec des compensations additionnelles, quantifiables, réelles, permanentes et bénéficiant à la société.

En plus de ces engagements, Amazon promet :

  • Utilisation de 80 % d’énergies renouvelables d’ici 2024 ;
  • Utilisation de 100 % d’énergies renouvelables en 2030 ;
  • 50 % des expéditions neutres en carbone d’ici 2030. Pour cela, Amazon a passé une commande de 100 000 véhicules électriques à la jeune pousse Rivian, dans laquelle Amazon a investi plus de 400 millions de dollars en février.

Bezos a également annoncé un effort de 100 millions de dollars pour la reforestation, en partenariat avec The Nature Conservancy.

Bezos commente :*

« Nous en avons assez de nous fondre dans la masse sur cette question, nous avons décidé d’utiliser notre taille et notre échelle pour faire la différence. Si une entreprise avec autant d’infrastructures physiques que Amazon, qui livre plus de 10 milliards d’articles par an, peut respecter l’accord de Paris 10 ans plus tôt, alors n’importe quelle entreprise le peut. »

 

* Traduction: Le Diligent