D’après une note de recherche de l’analyste Ming-Chi Kuo, vue par MacRumors, Apple dévoilera l’an prochain des iPhones redessinés en profondeur avec une nouvelle structure en métal qui rappellerait celle de l’iPhone 4.

L’iPhone 4 fut le premier téléphone mobile dont le boîtier était constitué d’un cadre en aluminium exposé, entre deux couches de verre renforcé.

L’intérêt principal de cette conception est qu’elle n’affecte pas l’efficacité de l’antenne interne, contrairement aux boîtiers en métal.

Kuo prédit que le design des prochains iPhones va changer considérablement, avec un coût de production en augmentation de 40 à 60 % par rapport aux iPhones 11 et iPhones 11 Pro présentés il y a quelques jours par Apple.

Ce serait un argument de vente majeur, ce qui permettrait à Apple de vendre 85 millions de téléphones, soit 10 millions de plus qu’en 2019.

Dans une note précédente, Kuo avait affirmé que les iPhones de 2020 auraient de nouvelles tailles : 5,4 et 6,7 pouces OLED et 6,1 pouces LCD ; et qu’ils seraient compatibles avec la 5G grâce à un modem de Qualcomm, Apple ne produisant ses propres modèles 5G, suite à l’acquisition de l’activité modems d’Intel, qu’en 2022.