macOS 10.15, nom de code Catalina, est disponible depuis la semaine dernière.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la mise à jour ne fait pas l’unanimité.

Un programmeur de longue date de la plateforme, Tyler Hall, n’a pas hésité à surnommer la mise à jour macOS 10.15 Vista, ce qui, comme s’en souviendront les utilisateurs de Windows Vista, lancé en 2006, n’est pas un compliment.

De base, la mise à jour est problématique, et n’est pas recommandée à tous, puisque c’est la première qui abandonne la compatibilité avec les applications 32 bits. Si vous utilisez des applications 32 bits qui n’ont pas encore été portées en 64 bits, mieux vaut ne pas installer Catalina.

Un type d’application 32 bits que les utilisateurs oublient souvent : les pilotes de matériel. Si une version 64 bits n’est pas disponible, on ne pourra plus se servir de certains périphériques, comme des imprimantes, des scanners, etc.

De nombreuses entreprises de périphériques et de logiciels audio et de musique avaient d’ailleurs averti leurs clients qu’il ne fallait pas installer la mise à jour avant qu’ils aient vérifié la compatibilité avec leurs produits, et, le cas échéant, mis à jour leurs pilotes et leurs logiciels.

La nouvelle architecture de sécurité pose de nombreux problèmes : demandes de permissions incessantes, programmes en arrière-plan qui ne fonctionnent plus, licences de logiciels perdus, mots de passe trop simples qui ne sont plus acceptés, etc.

Après la mise à jour, il faut se reconnecter à iCloud. Mais parfois, l’authentification ne fonctionne pas et il faut lancer la procédure de réinitialisation du mot de passe.

Et les forums (communautés Apple) croulent sous les bogues et les demandes d’aide : AirDrop qui ne fonctionne plus, photos qui ne se synchronisent plus, accès au réseau coupé, lenteur de Mail, etc.

Dans le doute, et si aucune nouvelle fonctionnalité ne vous semble indispensable, mieux vaut sans doute attendre les premiers correctifs.