À base comparable et d’une année sur l’autre, le chiffre d’affaires d’Orange est en hausse de 0,8 % à 10,58 milliards d’euros au troisième trimestre 2019, et son EBITDAaL* augmente de 0,2 % à 3,62 milliards d’euros.

L’augmentation du chiffre d’affaires est tirée par la croissance en Afrique et Moyen-Orient, +7,6 %, et en Europe, +1,4 %.

Les eCAPEX* augmentent de 1 % à base comparable, poussés par l’accélération de la fibre (FttH) en France.

Orange dispose de 14,6 millions de lignes raccordables en FttH en France, en progression de +34 %, et réalise 65 000 ventes nettes sur le fixe et 90 000 ventes nettes sur les forfaits mobiles.

Orange Bank compte 344 000 clients et réalise une perte trimestrielle de -37 millions d’euros.

Ces résultats sont actuellement accueillis par une baisse de -2,10 % du cours de l’action à 14,24 €.

Pour l’ensemble de l’exercice, Orange confirme ses objectifs à base comparable : hausse de l’EBITDAaL plus modérée qu’en 2018, retrait léger des eCAPEX et flux de trésorerie positifs.

 

* EBITDAaL ou « EBITDA after Leases » : résultat d’exploitation, avant dotations aux amortissements des actifs immobilisés, avant effets liés aux prises de contrôle, avant reprise des réserves de conversion des entités liquidées, avant pertes de valeur des écarts d’acquisition et des actifs immobilisés, avant résultat des entités mises en équivalence, après charges d’intérêts sur dettes locatives et dettes liées aux actifs financés, et ajusté des effets des principaux litiges, des charges spécifiques de personnel, de la revue du portefeuille d’actifs immobilisés, de titres et d’activités, des coûts des programmes de restructuration, des coûts d’acquisition et d’intégration et, le cas échéant, d’autres éléments spécifiques systématiquement précisés, qu’il s’agisse de produits ou de charges.

eCAPEX ou « CAPEX économiques » : investissements corporels et incorporels hors licences de télécommunication et hors actifs financés, diminués des prix de cession des actifs immobilisés cédés.

EBITDAaL et e-CAPEX ne sont pas des indicateurs financiers définis par les normes IFRS.