Nintendo vient de publier ses résultats trimestriels pour le deuxième trimestre de son exercice 2020, se terminant au 30 septembre 2019.

Son chiffre d’affaires augmente de 23 %, d’une année sur l’autre, de à 271,8 milliards de yens (2,25 milliards d’euros), son résultat d’exploitation progresse de 46 % à 66,8 milliards de yens (553 millions d’euros), et son résultat net est multiplié par deux à 45,4 milliards de yens (376 millions d’euros).

Ces résultats sont supérieurs aux attentes, et le cours de son action augmente de 2,5 %.

Nintendo a vendu 4,8 millions de consoles de jeux vidéo Switch durant le trimestre, soit 50 % de plus qu’il y a un an, dont 1,95 million de Switch Lite.

Les ventes de jeux augmentent de 48 % à 35,9 millions d’unités, grâce en particulier aux bonnes ventes de The Legend of Zelda : Link’s Awakening et Fire Emblem : Three Houses.

Les ventes de jeux mobiles restent inchangées à 9,9 milliards de yens (82 millions d’euros).

Pour son président, Shuntaro Furukawa, « Il y a beaucoup de personnes à qui nous devons encore communiquer l’attrait de la Switch Lite ».

Nintendo ne change toutefois pas ses prévisions pour l’ensemble de l’exercice, qui se terminera fin mars 2020 : 1,25 trillion de yens de chiffre d’affaires (10,30 milliards d’euros) et 260 milliards de profits (2,15 milliards d’euros), ce qui est inférieur aux attentes.