L’agence de presse Bloomberg affirme qu’Apple développe une gamme de produits de réalité augmentée et de réalité virtuelle.

Un nouvel iPad Pro, qui serait commercialisé dès le premier semestre 2020, intégrerait deux caméras (contre une actuellement), ce qui permettra à ses utilisateurs de créer des reconstructions 3D de pièces de logement, d’objets et de personnes.

Ce nouveau capteur 3D serait aussi intégré aux futurs iPhones de 2020.

Puis en 2021 ou en 2022, Apple lancerait un casque de réalité à la fois virtuelle et mixte, avec trois points d’accroche : le jeu vidéo, la lecture de vidéos et les réunions virtuelles.

Des lunettes de réalité augmentée seraient commercialisées en 2023.

Initialement, Apple aurait envisagé de vendre son casque en 2020, puis décidé de le retarder.

Tim Cook, le CEO d’Apple, mentionne régulièrement la réalité augmentée dans ses discours. Elle pourrait être à la base d’une nouvelle génération de produits, au-delà des iPhone, iPad et Apple Watch.

1 000 ingénieurs travailleraient chez Apple sur cette initiative de réalité augmentée et de réalité virtuelle.

Pour mémoire, personne n’a connu de succès auprès du grand public jusqu’à présent: ni sur PC, ni sur consoles de jeux vidéo, ni sur tablettes, ni sur téléphones. Nous avons mentionné à plusieurs reprises ce qui nous apparaît être la cause de ce désaveu : pour profiter de ces réalités dans les meilleures conditions, on a besoin de périphériques capables d’afficher en très haute définition, à très haute fréquence, sur deux écrans à la fois (un par œil).

Ces dispositifs sont très coûteux, et ils nécessitent en amont des capacités de calcul et de graphisme 3D que ne peut offrir actuellement qu’un PC très haut de gamme avec une carte graphique dernier cri.

Il faudra sans doute au moins une décennie de progrès et de miniaturisation pour pouvoir commercialiser à prix abordable des périphériques grand public à la hauteur du potentiel de la réalité augmentée.

Sur le plan professionnel, seuls Microsoft avec son casque HoloLens 2 à 3 500 $, et Google avec ses lunettes Google Glass, connaissent un certain succès.