Intel Labs présente « Horse Ridge », qui serait la première puce cryogénique de contrôle de son genre.

Elle permettrait de contrôler les bits quantiques (qubits), une étape clé vers les applications pratiques d’informatique quantique, car elle permet d’envisager la production de systèmes quantiques avec plus de qubits.

La puce, développée en partenariat avec l’université technique de Delft et TNO, une organisation hollandaise pour la recherche scientifique appliquée, est fabriqué avec le procédé 22 nm FinFET d’Intel.

Jim Clark, directeur du matériel quantique de Intel déclare :*

« Bien qu’il y ait eu beaucoup d’emphase sur les qubits eux-mêmes, la capacité de contrôler de nombreux qubits en même temps avait été un défi pour l’industrie. Intel a reconnu que les contrôles quantiques étaient une pièce essentielle du puzzle que nous devions résoudre afin de développer un système quantique commercial à grande échelle. C’est pourquoi nous investissons dans la correction et les contrôles d’erreurs quantiques. Avec Horse Ridge, Intel a développé un système de contrôle évolutif qui nous permettra d’accélérer considérablement les tests et de réaliser le potentiel de l’informatique quantique. »

 

* Traduction: Le Diligent