Google annonce le lancement d’une assistance technique supérieure pour les entreprises qui font tourner des applications critiques dans le nuage Google Cloud Platform (GCP).

L’entreprise promet une réponse dans les 15 minutes pour les incidents de type P1, i.e. quand une application ou une infrastructure critique est inutilisable ; leur traitement par des experts avec une profonde connaissance des produits exploités et une équipe familière avec les applications du client, ses systèmes et son architecture ; l’accès à des librairies de formation, et l’indication par l’équipe d’assistance des formations liées aux questions, difficultés ou situations du client.

Enfin, le client obtient un accès aux nouveaux produits avant leur lancement.

Le coût de l’assistance supérieure est fonction des dépenses mensuelles du client dans GCP. Elle devrait coûter au minimum 12 500 $ par mois (environ 11 000 € HT), ce qui la réserve à des entreprises d’une certaine taille.

Avec cette nouvelle offre, Google tente de rattraper son retard sur AWS et Microsoft Azure, en convainquant les grandes entreprises, qui sont souvent les plus récalcitrantes, à migrer tout ou une partie de leurs charges de travail dans le nuage.