ByteDance Inc, le propriétaire chinois de TikTok, s’apprêterait, d’après l’agence de presse Bloomberg, à lancer une offensive de taille sur un marché très lucratif : les jeux vidéo mobiles.

Au cours des derniers mois, l’entreprise aurait racheté des studios de jeux et des droits de distributions exclusifs, tout en embauchant plus de 1 000 personnes.

Ses deux premiers jeux paraitront au printemps, tant en Asie que dans le reste du monde.

D’abord agrégateur de nouvelles avec Toutiao, l’entreprise a connu un succès foudroyant avec TikTok, et son pendant chinois Douyin. Cette application mobile, utilisée par plus d’un milliard de jeunes, permet à ces derniers de s’exprimer en courtes vidéos, avec des fonds sonores commerciaux légalement utilisables à cet effet.

Un succès d’autant plus impressionnant qu’il s’est effectué à l’ombre du duopole Alibaba-Tencent.

La clientèle massive de ByteDance pourrait bouleverser le paysage du jeu vidéo mobile, dominé en Chine par Tencent et Netease, d’autant que Toutiao est l’un des canaux de communication préféré des annonceurs publicitaires afin d’atteindre les joueuses et les joueurs.

Ce n’est pas la première fois que ByteDance lance des jeux vidéo. Jusqu’à présent, ils étaient tous éphémères et financés par la publicité. La nouvelle stratégie est bien plus vaste, et vise d’autres rentrées financières, avec les ventes dans les jeux.