D’une année sur l’autre, le chiffre d’affaires d’Intel Corporation au quatrième trimestre 2019 augmente de 8 % à 20,2 milliards de dollars, et son résultat d’exploitation de 9 % à 6,8 milliards – respectivement 18,3 et 6,1 milliards d’euros.

Ces deux résultats sont supérieurs aux attentes des analystes, et le cours de l’action d’Intel est actuellement en hausse de 5,6 % à près de 67 $ avant l’ouverture du NASDAQ.

Par division et en euros :

Abbréviation Division CA T4 2019 en euros Croissance
DCG Datacentres 6,5 milliards 19 %
IOTG Internet des objets 833 millions 13 %
Mobileye Véhicules autonomes 217 millions 31 %
NSG Mémoires 1,1 milliard 10 %
PSG Solutions programmables 457 millions – 17 %
CCG PC 9,0 milliards 2 %

 

Durant la conférence téléphonique, son directeur financier George Davis a attribué la forte croissance de DCG aux fournisseurs d’informatique en nuage à l’hyper-échelle, sans les mentionner. En général, on considère qu’il s’agit d’AWS, Microsoft Azure & Google Cloud Platform, voire aussi les chinois Alibaba et Baidu.

Le passage à la nouvelle génération de puces (i.e. le procédé de fabrication 10 nm) se passerait mieux que prévu, et l’entreprise va augmenter sa capacité de production.

Depuis plusieurs années, Intel n’arrive pas à produire assez de processeurs pour satisfaire la demande, ce qui limite la croissance de fabricants comme HP ou Dell.

D’après Davis, ce sera de l’histoire ancienne avant la fin de l’année 2020.

Pour le premier trimestre 2020, Intel vise un chiffre d’affaires de 19 milliards de dollars, une marge opérationnelle de 33 % et un bénéfice par action de 1,23 $ (contre 1,58 $ au 4e trimestre 2019)