Microsoft a publié ses résultats pour le deuxième trimestre de son exercice 2020, se terminant au 31 décembre 2019.

D’une année sur l’autre, son chiffre d’affaires progresse de 14 % à 36,9 milliards de dollars (33,4 milliards d’euros), et son résultat d’exploitation augmente de 35 % à 13,9 milliards de dollars (12,5 milliards d’euros).

Ces résultats, supérieurs aux attentes, furent accueillis par une hausse de 2 % du cours de son action.

Par division :

Les ventes de Productivity and Business Processes s’accroissent de 17 % à 11,8 milliards de dollars (10,7 milliards d’euros).

  • Les revenus d’Office et des services associés auprès des professionnels augmentent de 16 %, poussés par l’augmentation des ventes de 27 % d’Office 365 auprès des professionnels ;
  • Les revenus d’Office et des services associés auprès du grand public croissent de 19 %, et le nombre d’abonnés augmente de 1,6 million (par rapport au trimestre précédent) à 37,2 millions d’abonnés ;
  • Le chiffre d’affaires de LinkedIn augmente de 24 % ;
  • Les ventes de produits et services Dynamics sont majorés de 12 %.

Le chiffre d’affaires de l’Intelligent Cloud croît de 27 % à 11,9 milliards de dollars (10,8 milliards d’euros) :

  • Les produits et services pour serveurs augmentent de 30 %, poussés par la croissance de 62 % d’Azure. Après plusieurs trimestres de décélération, la croissance d’Azure augmente de 3 points de pourcentages par rapport au trimestre précédent ;
  • Les ventes de services aux grandes entreprises augmentent de 6 % ;

Les ventes de More Personal Computing sont en hausse de 2 % à 13,2 milliards de dollars (11,9 milliards d’euros) :

  • Les revenus OEM de Windows augmentent de 18 % ;
  • Les revenus et services de Windows auprès des professionnels s’accroissent de 25 % ;
  • Le chiffre d’affaires de la publicité de moteur de recherche, à l’exclusion des coûts d’acquisition de trafic, augmente de 6 % ;
  • Les contenus et services Xbox sont en baisse de 11 % ;
  • Les ventes de la gamme Surface augmentent de 6 %.

Durant la conférence téléphonique, Satya Nadella, CEO de Microsoft, affirme que tous ses clients auront besoin d’une infrastructure informatique distribuée dans le nuage et en périphérie pour traiter leurs charges de travail critiques et satisfaire leurs besoins en termes de régulation et de financement opérationnel.

Avec l’ouverture prochaine des régions du nuage en Israël et au Qatar, le nombre des régions d’Azure atteindra 56, soit bien plus que ses concurrents.

Microsoft Teams compte plus de 20 millions d’utilisateurs actifs chaque jour.

Le nombre d’abonnés à Xbox Game Pass a doublé ce trimestre.

Pour l’ensemble de l’exercice, Microsoft vise une croissance annuelle de 10 à 11 %.