À cause du coronavirus, les exposants se désistent les unes après les autres du Mobile World Congress (MWC), qui se tiendra cette année à Barcelone du 24 au 27 février 2020 : NVIDIA, LG, Ericsson, Amazon, Sony, etc.

La GSMA, organisation faîtière des opérateurs et constructeurs de téléphonie mobile dans le monde, et organisatrice du MWC, le plus grand salon de l’industrie, a publié un communiqué sur le Coronavirus.

L’accès du salon est interdit aux voyageurs en provenance de la province chinoise de Hubei, épicentre de l’épidémie, ainsi qu’à tout voyageur en provenance de Chine, à moins qu’il puisse prouver qu’il a été hors de Chine depuis au moins 14 jours.

Les organisateurs prennent d’autres mesures, comme l’augmentation de cadence des nettoyages et des désinfections de toutes les surfaces que l’on touche beaucoup, le doublement des équipes médicales sur place, etc.

Les exposants chinois, comme ZTE et Huawei, avaient au préalable pris des mesures pour limiter les risques de transmission.

Au-delà de la situation difficile des femmes et des hommes atteints ou supposés atteints du virus, l’impact économique risque de se faire sentir globalement, la Chine étant devenue l’usine du monde.

Tout particulièrement pour les industries de haute technologie et des médicaments, dont les productions sont très dépendantes de la Chine.