D’une année sur l’autre, le chiffre d’affaires de HP Inc au premier trimestre 2020 baisse de 0,6 % à 14,62 milliards de dollars, et son résultat net chute de 15,6 % à 0,69 milliard de dollars – respectivement environ 13,22 et 0,61 milliards de dollars.

Les Amériques constituent 41 % du chiffre d’affaires, en baisse de 1 %, l’Europe, Moyen-Orient et Afrique 36 %, en baisse de 2 %, et l’Asie Pacifique 23 %, en hausse de 3 %.

Par activité :

Les ventes de Personal Systems augmentent de 4 % en volume et de 2 % en valeur à 9,9 milliards de dollars, la hausse de 7 % des ventes auprès des professionnels compensant la baisse de 7 % des ventes auprès du grand public.

Les ventes de Printing se contractent de 7 % à 4,7 milliards de dollars, soit une baisse de 7 % pour les fournitures et une baisse de 10 % pour le matériel.

Là encore, les ventes auprès du grand public chutent de 13 %, alors que la baisse auprès des professionnels n’est que de 1 %.

Malgré ces résultats en baisse, le cours de l’action HPQ est actuellement en hausse de plus de 7 % sur le NYSE, le revenu par action étant légèrement supérieur aux attentes, et parce que la fourchette de prévision de bénéfice par action pour 2020 passe de 2,24-2,32 $ à 2,33-2,43 $.

Une révision à la hausse justifiée par l’intensification des rachats d’action, ainsi qu’à un nouveau plan stratégique et financier de création de valeur.

L’entreprise considère que la nouvelle proposition hostile de rachat de Xerox continue de sous-estimer la valeur de HP.