L’Organisation mondiale de la Santé lance, avec le partenariat de Microsoft et Facebook, un hackathon en ligne afin de développer des solutions logicielles, globales ou locales, avec un impact social, dans le but de répondre aux défis posés par la pandémie de la maladie à coronavirus COVID-19.

Un hackathon – mot-valise constitué de hack et marathon – est un événement durant lequel des groupes de développeurs volontaires se réunissent pendant une période de temps donnée afin de travailler sur des projets de programmation informatique en mode collaboratif.

Ce #BuildforCOVID19 hackathon en ligne global est également soutenu par de nombreuses entreprises du numérique : Giphy, Pinterest, Slack, TikTok, Twitter, WeChat. Elles partageront des ressources pour soutenir les participants durant la période de soumission : du 26 au 30 mars 2020.

Les développeurs devront proposer des applications sur les thèmes suivants : la santé, les populations vulnérables, le monde des affaires (comment aider les entreprises durant la pandémie), la communauté (comment les promouvoir dans un contexte d’isolement), l’éducation, les divertissements, et autres.

Une participation est composée soit d’une application prête à l’emploi, soit d’une preuve de concept, d’une vidéo de présentation de 2 minutes, d’un formulaire en ligne à remplir, et du code source sur GitHub ou tout autre entrepôt de code publiquement accessible.

Le Hackathon n’est pas doté de prix. Les gagnants se réjouiront de l’impact social de leur travail, ainsi de la reconnaissance et de la publicité qui lui sera fait.

Pour plus d’information, on peut consulter le site en anglais https://covid-global-hackathon.devpost.com/.

Mark Zuckerberg, CEO de Facebook, promeut le hackathon dans un billet, en rappelant que des fonctionnalités du réseau social, comme Donations de sang et Intervention de crise, utilisées par des millions de personnes, furent d’abord conçues lors de Hackathons.