PwC vient de publier son 2nd Global Crypto M&A and Fundraising Report, deuxième rapport annuel sur les fusions et acquisitions et sur les levées de fonds des entreprises de crypto : échanges de crypto monnaies, jetons numériques, etc.

Le nombre de fusions et acquisitions* dans le secteur est en forte baisse : de 189 en 2018 à 114 en 2019, et leur valeur globale chute de 76 % à 451 millions de dollars (403 millions d’euros).

De même, le nombre de levées de fonds baisse de 18 % à 540, et leur valeur globale chute de 40 % à 2,24 milliards de dollars (2 milliards d’euros).

L’augmentation du cours du Bitcoin au deuxième et au troisième trimestre 2019, et l’intérêt renouvelé pour les « actifs crypto » associé, n’a donc pas eu d’influence positive sur l’augmentation de capital de l’industrie.

On peut penser qu’avec la crise économique en 2020, la tendance à la baisse va se confirmer.

Le type d’entreprises ayant reçu des investissements a aussi changé : les projets de chaînes de blocks font place aux projets de conformité aux régulations en première position, et le nombre de transactions baisse aux États-Unis au profit de l’Europe et de l’Asie, même si les dix premières levées ont eu lieu aux États-Unis en 2019 comme en 2018.

Le secteur devient mature : le nombre de levées d’essaimage, 71 % de la quantité totale de transactions en 2018, passe à 59 % en 2019, et les investisseurs sont surtout des fonds spécialisés : on constate un retrait des capital-risqueurs en 2019.

 

* PwC prend bien soin de préciser queles transactions dont le montant est inconnu ou potentiellement frauduleuses ne sont pas prises en compte. La fraude est toujours l’une des caractéristiques déterminantes de ce secteur d’activité encore peu régulé.