Samsung Electronics vient de publier ses prévisions financières pour le premier trimestre 2020.

Le conglomérat prévoit un chiffre d’affaires d’environ 55 trillions de wons (41,7 milliards d’euros), en hausse de 5 % en glissement annuel, et un résultat d’exploitation de 6,4 trillions de wons (4,85 milliards d’euros), en hausse de 2,7 %.

Des prévisions qui sont au-dessus de celles des analystes financiers. Le cours de son action est en hausse de 1,85 %.

Le mois dernier, l’entreprise avait averti que la pandémie COVID-19 ferait du tort aux ventes d’ordiphones et d’électronique grand public, mais que les centres de données mèneraient la reprise des puces électroniques.

Cette dernière activité est responsable de près de 65 % des bénéfices du groupe.

Mauvaise nouvelle pour les passionnés, les analystes estiment que le coût de la mémoire pour PC pourrait augmenter de 10 % au deuxième trimestre, et même de 20 % pour les serveurs.

Contrairement à de très nombreuses entreprises en France et dans le monde, Samsung n’est pas affectée par des confinements obligatoires en Corée du Sud.

Au premier avril, l’entreprise n’aurait enregistré aucune annulation de commande de puces électroniques.