L’an dernier, WhatsApp a introduit le concept des messages transférés un grand nombre de fois (plus de cinq fois), en les marquant d’une double flèche afin d’indiquer qu’ils ne proviennent pas d’un contact direct.

Aujourd’hui, l’entreprise annonce prendre des mesures pour que ces messages ne puissent être transférés que vers une discussion à la fois.

À la fois en réaction à la hausse très sensible des transferts ces dernières semaines, et pour éviter de contribuer à la propagation de fausses informations.

Comme les messages de WhatsApp sont chiffrés de bout en bout, l’entreprise ne peut pas les modérer comme Facebook modère les publications.

Ce changement n’empêche pas complètement les transferts généralisés, puisqu’un utilisateur peut transférer un message autant de fois qu’il le souhaite. Mais en rendant la tâche moins facile, WhatsApp parie que la mesure sera efficace.

Parallèlement, WhatsApp travaille directement avec l’Organisation mondiale de la Santé et plus de 20 ministères de la santé afin que ses utilisatrices et utilisateurs bénéficient d’informations exactes sur la pandémie de la maladie à coronavirus COVID-19.