En glissement annuel, le chiffre d’affaires d’AMD au premier trimestre 2020 augmente de 40 % à 1,79 milliard de dollars (1,65 milliard d’euros), et son résultat d’exploitation est quadruplé à 177 millions de dollars (163 millions d’euros).

Sa marge brute s’accroît de 5 points de pourcentage à 46 %.

Ces résultats sont conformes aux attentes. Le cours de son action est actuellement en baisse de 2,5 % sur le NASDAQ, alors que l’indice NASDAQ Composite est en hausse de 3 %.

Par segment :

  • Les ventes de Computing and Graphics sont en hausse de 73 % à 1,44 milliard de dollars, grâce aux fortes ventes de processeurs Ryzen et de cartes graphiques Radeon, et le bénéfice est décuplé d’une année sur l’autre, à 162 millions de dollars.
  • Les ventes Enterprise, Embedded and Semi-Custom sont en baisse de 21 % à 348 millions de dollars, à cause de des ventes en baisse de puces pour consoles de jeux vidéo, partiellement compensées par des ventes en hausse de processeurs EPYC pour serveurs. La perte d’exploitation s’élève à 26 millions de dollars, contre un résultat de 68 millions de dollars il y a un an, incluant alors un gain de 60 millions sur des licences.

Pour le deuxième trimestre, AMD vise un chiffre d’affaires de 1,85 milliard de dollars (1,70 milliard d’euros), plus ou moins 100 millions, une hausse d’environ 21 % d’une année sur l’autre, ainsi qu’une marge brute de 44 %.