Intel annonce deux nouvelles séries de SSD pour l’entreprise : les D7-P5500 et D7-P5600.

Elles ont en commun :

  • La technologie Intel 3D NAND TLC à 96 couches, qui serait de pointe ;
  • Le facteur de forme U2 15 mm ;
  • La compatibilité avec PCIe 4.0, qui double la bande passante potentielle par rapport à PCIe 3.0, NVMe 1.3c ;
  • La consommation : 5 W à l’arrêt, 20 W à l’utilisation ;
  • La fiabilité : temps moyen entre pannes : 2 millions d’heures (MTBF) et nombre d’erreurs en lecture (UBER) d’un secteur par 10^17 bits lus ;
  • Les performances séquentielles 128K : jusqu’à 7 000 Mo/s en lecture, ce qui correspond bien au double des performances de la génération précédente, compatible PCIe 3, et 4 300 Mo/s en écriture, soit 34 % de mieux ;
  • Les performances aléatoires 4 Ko en lecture : un million d’IOPS ;
  • La garantie de 5 ans ;

La série D7-P5500 offre plus d’espace de stockage (1,92, 3,84 ou 7,68 To) que la série D7-P5600 (1,6, 3,2 et 6,4 To).

Son endurance est à l’inverse, inférieure : 1 DWPD (écriture de disque par jour), contre 3 DWP pour les D7-P5600, et sa vitesse en écriture aléatoire est deux fois moindre : 130 000 IOPS contre 260 000 pour les D7-P5600.

Intel met également en avant pour les deux séries les avancées de leur micrologiciel, avec notamment un moteur de chiffrement AES-XTS-256-bit, la surveillance SMART améliorée, une architecture TRIM avancée.

Intel ne précise ni les dates de disponibilité, ni les prix de ces nouveaux SSD.