Retard du procédé de fabrication 7 nm

Durant la conférence téléphonique de discussion des résultats du deuxième trimestre 2020, Bob Swan, CEO de Intel, a annoncé un délai supplémentaire de 6 mois pour le nouveau procédé de fabrication en 7 nm, ce qui porte le total à 12 mois de retard.

Ce qui a fait chuter le cours de son action de près de 9 %, malgré de bons résultats trimestriels, et augmenter celui d’AMD de 6 %.

Une réaction qui nous semble largement méritée : finalement, le procédé 10 nm de Intel a eu cinq ans de retard, et le fondeur est toujours incapable de produire en volume. C’est pourquoi la plupart des processeurs pour ordinateurs de bureau et pour serveurs sont fabriqués avec un procédé vieux de cinq ans en 14 nm.

Même les puces mobiles les plus puissantes sont fabriquées en 14nm, Intel n’arrivant pas à obtenir des puces exploitables avec une haute fréquence d’horloge.

Ce retard explique largement le succès d’AMD, qui fait fabriquer ses puces par TSMC en 7nm, tout comme celui des puces d’architecture ARM, également largement produites par TSMC en 7 nm.

Toute chose égale par ailleurs, plus la gravure des transistors est fine, plus le processeur est rapide, moins il consomme, et comme sa surface est plus petite, le coût de production diminue.

Résultats du 2e trimestre 2020

Le chiffre d’affaires du fondeur au deuxième trimestre 2020 a augmenté, d’une année sur l’autre, de 20 % à 19,7 milliards de dollars, et son résultat d’exploitation de 23 % à 5,7 milliards de dollars, malgré une chute de 6,6 points de pourcentages de la marge brute à 53,3 %.

Intel a largement bénéficié de la crise covid-19 : les ventes « PC-Centric » ont augmenté de 7 %, les foyers et les entreprises s’équipant pour le télétravail, l’éducation des enfants et les divertissements, et les ventes du Data Center Group ont bondit de 43 %, alors que les services en ligne sont plus utilisés que jamais.

Swan commente : *

« Ce trimestre a été excellent, bien au-dessus de nos attentes en ce qui concerne la forte demande continue de performances informatiques pour soutenir les services fournis par le nuage, un environnement de travail et d’apprentissage à la maison, et la construction de réseaux 5G.  »

 

* Traduction: Le Diligent