Le Surface Duo, un ordiphone pliable Android à deux écrans, sera disponible, sans doute aux États-Unis uniquement, le 10 septembre 2020.

Son prix de départ est 1 399 $ HT, soit probablement 1 430 € TTC ou plus.

Ses deux écrans de 5,6 pouces peuvent se combiner, mais avec une nette séparation noire, en un écran de 8,1 pouces de type PixelSense Fusion. Ce serait le plus fin appareil à intégrer un tel écran.

La charnière à 360 degrés serait révolutionnaire. En revanche, on est loin de l’élégance d’un vrai ordiphone pliable, tel que le Samsung Fold ou le Huawei X, il est vrai nettement plus chers.

Le Surface Duo vise une clientèle professionnelle et non le grand public. Microsoft met en avant la sécurité à toutes les couches, un micrologiciel UEFI personnalisé et développé 100 % en interne.

Il est présenté comme un appareil idéal pour le bureau Windows virtuel.

Afin de faciliter le mouvement BYOD (apporter son propre appareil), Microsoft sépare enfin le professionnel du privé : il ne sera plus nécessaire d’inscrire l’appareil au portail d’entreprise, et les politiques de protection des applications ne s’activeront que quand l’utilisateur se connecte avec un compte professionnel.

Une flexibilité qui sera, on l’espère, rapidement étendue à de nombreux appareils Android.

Microsoft fournit un lien vers une documentation qui, à ce jour, est vide : Microsoft Docs.

Parmi les revendeurs cités, Verizon est le seul opérateur télécoms à vendre le Surface Duo.