Quadro est la marque de NVIDIA rassemblant ses cartes graphiques pour les professionnels de la visualisation.

C’est pourquoi on a pu être étonné que l’entreprise ait annoncé la semaine dernière la nouvelle carte graphique porte-étendard pour les créateurs sous le nom : NVIDIA RTX A6000, et non sous le nom NVIDIA Quadro RTX A6000.

Depuis, NVIDIA aurait confirmé à Anandtech que la marque Quadro allait être « rationalisée » : sans aller jusqu’à renommer toutes les cartes de cette marque, NVIDIA ne l’utilisera plus pour ses nouveaux produits.

L’entreprise estime qu’elle a trop de marques. Et comme les cartes graphiques pour les professionnels de la visualisation sont les mêmes que les cartes accélératrices – qu’on trouve généralement dans des serveurs – autant ne pas semer la confusion dans l’esprit des clients : une carte de visualisation peut aussi bien être exploitée pour accélérer des calculs, et une carte dans un serveur peut aussi bien être exploitée comme carte graphique.

C’est peut-être du reste la façon dont ces dernières sont exploitées pour les services de jeu à la demande.

Ce n’est pas la première fois que NVIDIA supprime une marque – elle a fait de même avec Tesla, dont le nom, particulièrement logique dans son contexte, pouvait être confondu avec le constructeur automobile éponyme.