Facebook annonce le lancement de plusieurs jeux à la demande (cloud gaming), dans l’application Facebook ou avec un navigateur web : on peut y jouer immédiatement, sans attendre de téléchargement.

De manière atypique, l’entreprise annonce cinq choses qu’elle ne fera pas :

  • Elle ne va pas faire de promesses exagérées pour ensuite réaliser encore moins. Ce qui ressemble à une pique directe à Stadia, le service concurrent de Google, qui déçoit le monde entier depuis un an.
  • Elle ne va pas tenter de remplacer votre matériel de jeu favori, et prédit que le jeu sur console et sur PC sera présent encore longtemps, mais offrir une alternative : parfois, le jeu à la demande sera une meilleure option, parfois pas.
  • Elle ne va pas commencer par ce qu’elle ne sait pas faire : spécialisée actuellement dans les jeux gratuits pour mobiles, Facebook offrira d’abord ces jeux à la demande, gratuitement.
  • Elle ne lance pas un service de jeu à la demande distinct. Comme elle commence par des jeux mobiles et des jeux sur le navigateur, qui, typiquement, nécessitent peu de ressources, elle va se contenter de faire en sorte que le joueur ne se rende pas compte s’il s’agit d’un téléchargement ou d’un jeu à la demande.
  • Elle ne se lance pas sur iOS pour l’instant : les jeux à la demande ne fonctionneront que sous Android ou dans un navigateur. Facebook en profite pour rappeler comment se comporte Apple, en situation de monopole sur la distribution de jeux, applications et contenus multimédias sur ses plateformes.

Au final, l’annonce impressionne peu. Il s’agit tout simplement pour Facebook de développer son savoir-faire sur le jeu à la demande, en commençant par ce qui est le plus facile, ce qui ressemble à une stratégie défensive pour ne pas perdre les 380 millions de personnes qui jouent chaque mois sur sa plateforme.

Les premiers jeux disponibles sont : Asphalt 9 : Legends par Gameloft ; Mobile Legends : Adventure par Moonton ; PGA TOUR Golf Shootout par Concrete Software, Inc. ; Solitaire : Arthur’s Tale par Qublix Games ; et WWE SuperCard par 2K.