Microsoft vient de confirmer avoir signé un accord portant sur l’acquisition de Hexadite, une entreprise israélienne spécialisée dans la cybersécurité.

Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués. Techcrunch croit savoir que le montant de la transaction s’élèverait à environ 100 millions. Toutefois, aucun parti n’a souhaité commenter.

Hexadite est une start-up lancée en 2014, offrant une solution, Automated Incident Response Solution (AIRS, solution de réponses automatisées aux incidents), utilisant l’intelligence artificielle et exploitant les talents de prise de décision des meilleurs analystes de la cybersécurité.

Ce qui permettrait de répondre aux menaces en minutes au lieu de mois.

Microsoft va exploiter le savoir-faire de l’équipe en l’intégrant à sa solution Windows Defender Advanced Threat Protection (WDATP) afin d’aider encore mieux ses clients commerciaux à détecter, enquêter sur et remédier aux attaques avancées sur leurs réseaux.

Aujourd’hui, deux millions d’appareils sont protégés par WDATP, et la croissance serait ultrarapide.

Tout piratage informatique coûterait en moyenne 10 à 15 millions d’euros par incident, sans compter des millions en perte de productivité.

Hexadite, dont le siège se trouve à Boston et le centre de R & D est à Tel-Aviv, sera intégrée au Windows and Devices Group de Microsoft.