Gartner et IDC viennent de publier leurs estimations de ventes en volume de PC au deuxième trimestre 2017.

Elles sont, en glissement annuel, en baisse de 4,3 % à 61,1 millions d’unités pour Gartner et de 3,3 % à 60,5 millions d’unités pour IDC. Elles atteignent leur plus bas niveau depuis 2007, mais la décroissance aurait pu être bien plus brutale, et en fait, inférieure aux prédictions précédentes.

La principale cause de la baisse est l’augmentation des prix, conséquence de la hausse du prix des mémoires vives, des disques de stockage et des écrans, presque toujours répercutée sur les clients finaux par les fabricants.

HP poursuit sa reconquête impressionnante du marché des PC, avec une part de marché de 22,8 % d’après IDC, et de 20,8 % d’après Gartner. Le fabricant reste pour la deuxième fois consécutive le leader du marché, grâce à une croissance de 3,3 % (Gartner) à 6,2 % (IDC).

Lenovo, ancien numéro un pendant des années, conserve sa deuxième place, mais ses ventes sont en baisse de 5,7 % (IDC) à 8,4 % (Gartner). D’après un analyste, ce serait la conséquence d’un changement stratégique de priorité : protéger les marges plutôt que les parts de marché.

On peut toutefois constater que l’offre pléthorique et séduisante de Lenovo, est largement affaiblie par l’indisponibilité chronique de pièces pourtant en option.

Dell maintient sa troisième position avec une croissance de 1,4 % (Gartner) à 3,7 % (IDC).

Apple est loin derrière, avec une part de marché de 6,9 (Gartner) à 7,2 % (IDC), et une décroissance de 0,4 % pour le premier, et une croissance de 1,7 % pour le second.

Estimation des ventes en volume (n milliers d’unités) de PC au 2e trimestre 2017 par Gartner

 

Estimation des ventes en volume (n milliers d’unités) de PC au 2e trimestre 2017 par IDC