Huawei a beau commercialiser la Huawei Watch 2, son PDG n’est pas un fan des montres connectées.

Lors du Global Analyst Summit 2017, organisé par l’entreprise à Shenzhen, Eric Xu Zhijun confie :

« Je suis toujours perplexe sur l’intérêt des smartwatches quand on a des smartphones. »

Une affirmation qui rejoint notre interrogation en 2014 sur l’existence d’un marché de masse pour ce type de gadget.

Lors de la session de question-réponse, il s’interroge sur l’avenir de ce type de produit, et affirme qu’il n’a pas l’intention d’en porter une.

« C’est pourquoi, quand l’équipe de développement me présente ses idées avec enthousiasme, je n’arrête pas de lui demander d’examiner s’il y a des besoins tangibles pour ces produits sur le marché. »

Comme la plupart des fabricants, Huawei n’a jamais dévoilé son volume de vente de montres connectées.

Le marché de la montre connectée, porté surtout par Apple et Samsung, n’a pas connu la croissance espérée.

D’après IDC, il s’est vendu 49 millions de smartwatches dans le monde en 2016. Même avec sa prédiction, qui paraît bien optimiste, d’un taux de croissance annuel moyen de 25 % des ventes en volume sur les cinq prochaines années, on est loin de la nouvelle catégorie de produits qui devait prendre le relais des smartphones.

Pour Forrester Research, les données montrent qu’un nombre significatif d’acheteurs de montres connectées arrêtent de les porter.