Alibaba Group Holding vient de présenter sa première puce d’inférence en intelligence artificielle, une unité de traitement neuronale (NPU) nommée Hanguang 800, à l’occasion d’Apsara, la conférence annuelle d’Alibaba Cloud à Hangzhou, qui se tient cette année du 25 au 27 septembre 2019.

D’après Jeff Zhang, le directeur technique d’Alibaba Group, et le président d’Alibaba Cloud Intelligence :*

« Le lancement de Hanguang 800 est une étape importante dans notre poursuite des technologies de prochaine génération, en renforçant les capacités informatiques qui stimuleront à la fois nos entreprises actuelles et émergentes tout en améliorant l’efficacité énergétique. Nous avons l’intention de donner à nos clients les moyens de réussir en leur fournissant un accès à l’informatique de pointe qui est rendue possible par la puce, par le biais de notre entreprise de nuage informatique, n’importe quand et n’importe où. »

Il ajoute qu’avec la Hanguang 800, on peut effectuer les mêmes tâches qu’un processeur ou un processeur graphique avec un dixième du matériel, et que la latence moyenne est réduite de moitié.

La nouvelle puce, qui n’est pas encore commercialisée, est exploitée par Alibaba pour son moteur de recherche, sa traduction automatique, et les recommandations personnalisées de ses sites web.

Avec la nouvelle puce, ce qui prenait des heures à Pailitao, le moteur de recherche visuel d’Alibaba, ne prend plus que cinq minutes.

Fondé en 2009, Alibaba Cloud est le premier fournisseur d’informatique en nuage en Chine, avec 43 % de parts de marché d’après IDC, et le quatrième dans le monde derrière Amazon Web Services, Microsoft Azure et Google Cloud, d’après Canalys.

L’intelligence artificielle comme la 5G sont des technologies clés pour la Chine, qui cherche à réduire sa dépendance aux technologies de base comme les semi-conducteurs, comme l’exhorte le Président Xi Jinping.

Le mois dernier, Huawei a présenté la puce Ascend 910, qui serait la puce d’intelligence artificielle la plus rapide du monde, et annoncé un investissement de 1,5 milliard de dollars pour attirer les développeurs vers son écosystème, en particulier sa gamme Kunpeng de processeurs pour serveurs.

 

* Traduction: Le Diligent