Dell Technologies a publié jeudi soir ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de son exercice 2021, terminé au 31 juillet 2020.

D’une année sur l’autre, son chiffre d’affaires baisse de 3 % à 22,7 milliards de dollars, son résultat d’exploitation double à 1,14 milliard, mais son résultat net chute de 74 % à 1,1 milliard – respectivement 19,1 milliards d’euros et 956 et 924 millions d’euros.

Ces résultats sont supérieurs aux attentes des analystes financiers, et sont actuellement salués par une hausse de 7,22 % du cours de son action à 66,94 $.

Jeff Clarke, vice-président et directeur opérationnel, note que les commandes étaient en augmentation de 16 % au deuxième trimestre pour le secteur public, et de 24 % dans l’éducation, à mesure que les parents, enseignants et écoles se préparent à « une nouvelle frontière de l’enseignement virtuel ».

Par division :

Le chiffre d’affaires du Client Solutions Group atteint 11,2 milliards de dollars, en baisse de 5 %. Il a été largement sauvé par le grand public (ventes en augmentations de 18 %) alors que les entreprises ont réduit leurs achats de 11 % ;

Les ventes de l’Infrastructure Solutions Group atteignent 8,2 milliards de dollars : 4 milliards pour le stockage, en baisse de 4 % d’une année sur l’autre, et 4,2 milliards pour les serveurs et les réseaux, en diminution de 5 %.

Les ventes de VMware ont augmenté de 10 % à 2,9 milliards de dollars.