En glissement annuel, le chiffre d’affaires de HP Inc au 3e trimestre 2020 se contracte de 2,1 % à 14,3 milliards de dollars (12,3 milliards d’euros), sa marge d’exploitation baisse de deux points de pourcentages à 5,4 %, et son revenu net dilué par action chute de 33,3 % à 0,52 $.

Des résultats largement supérieurs aux attentes : le cours de l’action de HP Inc augmenta de 4 % avant l’ouverture du NYSE.

Le chiffre d’affaires se répartit comme suit : 51 % en ordinateurs portables, 15 % en ordinateurs de bureau, 6 % en stations de travail et autres systèmes personnels, 18 % en fournitures d’impression, 5 % en matériel d’impression pour professionnels et 5 % en matériel d’impression pour le grand public.

Personal Systems représente 54 % du total, avec une marge d’exploitation de 5,5 %, tandis que Printing, qui constitue les 46 autres %, bénéficie de marges d’exploitation de 12,2 %.

Les ventes ont baissé de 5 % dans les Amériques, sont restées stables en Europe, Moyen-Orient et Afrique, et ont augmenté de 2 % en Asie Pacifique.

Le nombre d’unités vendues de Personal Systems a augmenté de 11 % avec des détails fortement contrastés :

– Croissance des revenus de 30 % et des unités de 32 % pour les ordinateurs portables ;

– Chute de 29 % en valeur et 30 % en volume des ordinateurs de bureau ;

– Ventes aux professionnels en baisse de 6 %, ventes au grand public en augmentation de 42 %.

Cette performance est assez typique de la crise covid-19 : les foyers s’équipent pour l’éducation à distance, le télétravail et les loisirs, tandis que les entreprises réduisent leurs coûts.

Printing : les ventes de fournitures d’impression chutent de 19 %, les ventes d’imprimantes se réduisant de 2 %. Là encore, alors que les ventes de matériel aux professionnels chutent de 37 %, elles augmentent de 7 % auprès du grand public.