Viadeo, le réseau social professionnel qui s’autoproclame premier en France avec dix millions de membres, vient d’annoncer la fermeture de ses opérations en Chine au 31 décembre 2015.

Sous la marque Tianji, le réseau social détient 25 millions de membres en Chine, ce qui en ferait le numéro un. Viadeo avait racheté Tianji.com en 2007 après avoir levé cinq millions d’euros.

Les besoins gigantesques en capitaux pour se développer en Chine, du fait de la taille du marché potentiel, et de la révolution mobile, n’ont pas été couverts par les fonds levés lors de l’introduction en Bourse en 2014. Des fonds inférieurs aux attentes de l’entreprise.

La recherche en 2015 d’un investisseur ou d’un partenaire local ayant échoué, le conseil d’administration a approuvé le 18 décembre dernier la cessation des activités en Chine, tout comme la fermeture en 2016 du centre de traitement de données en Californie.

Cette fermeture est liée à un contentieux avec les autorités fiscales françaises, qui estiment que la branche californienne a une base stable en France, et doit donc payer la TVA et l’impôt sur les sociétés de 2012 à 2014. Les serveurs de Viadeo migreront dans le nuage informatique.

Le groupe veut désormais investir ses ressources dans la transformation de son modèle d’affaires vers le Business to Business.

Après avoir embauché un nouveau directeur financier en novembre, Viadeo annonce la décision du conseil d’administration de recruter un nouveau COO pour aider avec ce redéploiement stratégique.