Lors d’un discours au salon Computex qui se tient cette semaine à Taïpei, les inventeurs du casque HoloLens, Alex Kipman et Nick Parker, ainsi que Terry Myerson, vice-président en charge de Windows et des appareils, ont annoncé l’ouverture de la plateforme Windows Holographic, et invité les fabriquants de matériels à développer des solutions de réalité augmentée ou de réalité virtuelle.

La plateforme est composée d’une interface utilisateur et d’une interface système holographiques, des interfaces de programmation pour la perception (des mouvements, du corps, de la voix, etc.), et d’un ensemble de services dans le nuage Xbox Live.

La plateforme offre à l’utilisateur une expérience familière quel que soit le matériel, et plusieurs milliers d’applications universelles Windows (UWP) sont déjà disponibles.

Microsoft insiste sur le fait que la réalité augmentée va plus loin que la réalité virtuelle, en permettant de mélanger le monde réel et le monde virtuel, ce qui permet d’envisager de nombreuses applications de communication, de création et de collaboration avec d’autres personnes, situées au même endroit ou pas.

D’après Myerson, le marché des appareils de réalité virtuelle sera de 80 millions d’unités par an en 2020.

Les partenaires intéressés peuvent se rendre sur http://www.winhec.com, et participer à la conférence Windows Hardware Engineering Community (WinHEC) cet automne à Shenzen, pour en apprendre plus.

Microsoft travaille déjà avec Intel, AMD, Qualcomm, HTC, Acer, Asus, Dell, HP, Lenovo et MSI pour développer un écosystème matériel pour Windows 10.

On peut supposer que Microsoft souhaite positionner HoloLens, son casque de réalité augmentée, comme le matériel de référence pour cette catégorie, de la même manière que la gamme Surface est la référence des tablettes deux en un.

Jusqu’à présent, Microsoft voulait d’abord offrir une solution aux entreprises, et une fois le casque devenu moins cher – il coûte cinq fois plus cher qu’un casque Oculus Rift actuellement, le proposer au grand public. Avec cette annonce, Microsoft accélère, ce qui permet d’envisager des offres grand public à plus court terme. Peut-être 2017.