Le site Techcrunch rapporte qu’Apple lance une nouvelle équipe d’intelligence artificielle, qui rassemble les équipes Core ML et Siri sous la responsabilité de John Giannandrea.

Son titre officiel est Chief of Machine Learning and AI Strategy. Il rend compte directement à Tim Cook, CEO d’Apple.

John Giannandrea, écossais de 53 ans, est un ancien dirigeant de Google, où il était Chief of Search and Artificial Intelligence. Il a été recruté en avril 2018 par Apple.

Pour Apple, il s’agit d’un recrutement de prestige, au plus haut niveau. Giannandrea est l’un des dix-sept dirigeants d’Apple à figurer sur la page des dirigeants de l’entreprise.

L’entreprise est généralement considérée comme en retard sur ses pairs dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Les équipes d’apprentissage automatique (machine learning, ML) et de Siri ne fusionneront pas pour autant. Elles resteront sans doute ancrées dans la structure actuelle, où elles participent à de nombreux projets : outils de développement, système d’exploitation, cartographie, etc.

On peut quand même supposer qu’Apple espère une meilleure communication entre les deux équipes, pour plus d’innovations.

Alors qu’Apple a mis à la mode les assistants vocaux avec Siri, l’entreprise s’est laissée distancer par tous ses concurrents : Cortana de Microsoft, Alexa d’Amazon et Google Assistant.

On pourrait comparer cette situation à celle dans laquelle Apple s’est trouvé après avoir abandonné Google Maps pour sa propre application de cartographie.

Elle a été très mal accueillie, car inférieure en tout point à celle de Google. Apple avait alors décidé d’accélérer le développement de l’application afin qu’elle rattrape son retard.