ForeScout, un spécialiste californien de la sécurité sans agent, i.e. sans logiciel déployé sur l’appareil surveillé, acquiert SecurityMatters, une entreprise néerlandaise spécialisée dans la sécurité des infrastructures industrielles.

La combinaison des technologies des deux entreprises permettrait de couvrir tout le spectre de la sécurité des installations industrielles :

La combinaison de la surveillance passive des réseaux et de l’analyse de protocole de SecurityMatters à la plateforme de visibilité de ForeScout permettra la découverte, la classification et l’évaluation de tous les appareils des technologies de l’information (IT) comme des technologies de l’opération (OT) ;

La combinaison rend possible la segmentation dynamique de réseau à travers toute une entreprise, l’automatisation de la détection rapide et de la réponse aux incidents OT, ainsi que la connaissance du risque et la gestion de la conformité aux régulations de bout en bout.

Le montant de la transaction n’a pas été divulgué. Il serait proche de 113 millions de dollars (100 millions d’euros).

Fondée en 2000, ForeScout compte 900 employés et 2 900 clients dans 80 pays. Cotée au Nasdaq, l’entreprise vient d’annoncer un chiffre d’affaires de 85,6 millions de dollars (75,5 millions d’euros) au troisième trimestre, en progression de 23,5 %, ainsi qu’une perte multipliée par 6 à -8,3 millions de dollars (-7,3 millions d’euros).

Les deux entreprises se connaissent bien, ayant conclu un partenariat cette année.