Intel annonce que le lancement de son modem 5G Intel XMM 8160 est avancé de plus de six mois : il sera disponible au deuxième semestre 2019.

Ce modem, qui est conçu pour les ordiphones, les tablettes, les PCs et les passerelles d’accès haut débit, est multimode : il est à la fois compatible avec la nouvelle norme 5G, en mode autonome comme non-autonome, mais aussi avec la téléphonie 2G, 3G et 4G, ce qui le rend parfait comme modem de transition.

Les fabricants d’appareils pourront ainsi faire l’économie de volume comme de coût d’un modem additionnel pour les anciens standards.

Sa vitesse maximale s’élèvera à 6 gigabits par second, ce qui le rend 3 à 6 fois plus rapide que le plus rapide des modems 4G + actuels.

En septembre, Intel avait annoncé que sa technologie serait intégrée aux appareils de Nokia et d’Ericsson pour les premiers déploiements 5G. Intel travaille avec ces deux fabricants d’appareils de réseaux sur la 5G depuis février 2017.

Ce qui n’empêche pas Nokia, tout comme une vingtaine d’autres entreprises majeures, de travailler avec Qualcomm et son modem 5G Snapdragon X50.

Samsung et Huawei développent leurs propres modems 5G.

Si Intel n’a pas indiqué ce qui l’avait poussé à accélérer son calendrier, on peut émettre une hypothèse : satisfaire la demande d’un de ses premiers clients, Apple, qui pourrait intégrer la puce dans la prochaine génération d’iPhones, qui devrait être présentée à l’automne 2019. Ou au plus tard, la génération 2020.

Depuis qu’Apple se dispute avec Qualcomm, Intel est devenu l’un de ses partenaires clés pour ses modems, et même son partenaire exclusif pour les modems (XMM 7560) qui équipent les iPhones XS et XR.