Avec ses nano-ordinateurs abordables, la Fondation Raspberry Pi a révolutionné l’éducation en initiant les enfants et les adolescents à l’informatique, la programmation et l’électronique.

Elle a connu un succès inespéré, et ses ordinateurs se vendent par dizaines de millions, intéressant également les bricoleurs et les prototypeurs.

Aujourd’hui, elle lance un nouveau modèle : le Raspberry Pi 3 Model A +.

Il incorpore un processeur de conception ARM Cortex-A53 64 bits, avec une cadence maximale de 1,4 GHz, de 512 mégaoctets de mémoire vive, d’un modem Wi-Fi ac et Bluetooth LE 4.2, et d’un port USB 2.

Sans oublier un port micro USB pour l’alimentation uniquement, un lecteur de carte microSD, un port HDMI pour la vidéo et l’audio, un port audio analogue, et le fameux GPIO qui permet d’effectuer de nombreux montages électroniques.

Il s’agit donc d’une version allégée du Pi 3 Model B + lancé en mars: pas de prise Ethernet, 3 ports USB en moins, mémoire vive divisée par deux, pour un coût inférieur – 25 dollars, 26,5 euros en France – et une plus grande compacité – la surface d’une HAT, une carte d’extension pour facteur de forme B.

Elle nécessite de nouveaux boîtiers: la Fondation devrait en proposer un prochainement.

Le Pi 3 Model A + est le dernier modèle de la troisième génération. La prochaine adoptera un nouveau procédé de fabrication, une nouvelle technologie de mémoire et une nouvelle génération de processeurs.