L’argent n’a pas d’odeur. Alors qu’il se passe rarement un jour sans un nouveau scandale chez Facebook, le cours de son action s’envole, avant l’ouverture de la Bourse de New York, de plus de 11 % à l’annonce de ses résultats du quatrième trimestre 2018.

D’une année sur l’autre, son chiffre d’affaires augmente de 30 % à 16,91 milliards de dollars (14,72 milliards d’euros), et son résultat d’exploitation est en hausse de 6 % à 7,82 milliards de dollars (6,81 milliards d’euros).

93 % des revenus publicitaires du réseau social sont mobiles, contre 89 % il y a un an. 98,3 % des revenus de Facebook sont publicitaires. En d’autres termes, les résultats de sa filiale de réalité virtuelle Oculus sont négligeables.

Le nombre d’utilisateurs actifs en décembre 2018 s’élevait à 1,52 milliard, une augmentation de 9 % par rapport à décembre 2017.

Le groupe estime que 2,7 milliards de personnes utilisent chaque mois l’un des quatre services suivants : Facebook, Instagram, WhatsApp ou Messenger.

Facebook compte 35 587 employés, en hausse de 42 % en un an.