Sony a publié ses résultats financiers pour le troisième trimestre de son exercice 2018, se terminant au 31 décembre 2018.

Son chiffre d’affaires diminue d’une année sur l’autre de 10 % à 2 401 milliards de yens, mais son résultat d’exploitation augmente de 7 % à 377 milliards de yens – respectivement 19,09 et 3,00 milliards d’euros.

Ces résultats sont inférieurs aux attentes. L’entreprise a revu à la baisse ses prévisions pour le reste de son exercice, à cause de ventes de caméras et d’ordiphones plus faibles que prévu. Le cours de l’action chute de 8,1 % à la Bourse de Tokyo.

Les ventes de Game & Network Services sont en hausse de 10 %, mais le nombre de consoles PS4 vendues diminue de 900 000 à 8,1 millions d’unités, et le résultat d’exploitation de la division baisse de 14 %.

Le chiffre d’affaires Music décroît de 4 %. Le triplement du résultat d’exploitation est dû à un changement comptable.

Les ventes de Pictures sont en hausse de 6 % grâce au succès du film Venom.

Le chiffre d’affaires Home Entertainment & Sound diminue de 10 %, ce qui serait principalement dû à la décision stratégique de ne pas chercher les records de vente et de se concentrer sur la profitabilité des ventes de téléviseurs.

Les ventes Imaging Product & Solutions augmentent de 4 %, et le résultat d’exploitation est en hausse de 31 % grâce à une montée en gamme.

Les ventes de Mobile Communications n’en finissent plus de chuter, cette fois-ci de 37 %, et l’activité redevient déficitaire. En volume, le nombre d’ordiphones vendus s’élève à 1,8 million, soit 2,2 fois moins qu’il y a un an.

Enfin, le chiffre d’affaires de Semiconductors décroît de 8 % à cause de la baisse des ventes de capteurs d’images pour les ordiphones.