YouTube prend le contrepoint du reste de l’industrie en inversant sa propre stratégie : alors que l’entreprise avait développé des contenus originaux exclusifs, consommables uniquement par les abonnés à YouTube Premium (11,99 euros par mois), ils seront progressivement disponibles pour tous, sur son service gratuit financé par la publicité.

Cobra Kai, une série populaire qui poursuit l’histoire des films Karate Kid, sera l’une des premières séries diffusées gratuitement, début septembre.

Les émissions originales de YouTube auraient accumulé plus de 2,5 milliards de vues des abonnés Premium, un chiffre que la société espère largement dépasser quand elles seront gratuites.

On peut supposer que YouTube n’est pas satisfaite des taux d’audiences de ses émissions à scénario – l’entreprise en annule une dizaine – les projets plus libres basés sur la musique et les personnalités attirant plus.

Le message pour les publicitaires est qu’ils ne sont pas obligés de dépenser leurs budgets sur des vidéos aléatoires, mais qu’ils peuvent aussi cibler des personnes en fonction de leurs goûts.

À l’occasion de Brandcast, son événement annuel pour attirer les publicitaires, YouTube a également annoncé un projet spécial avec Justin Bieber pour l’an prochain, ainsi qu’un accord pour diffuser le festival de musique Lollapalooza en direct.