En période de confinements liés à la maladie à coronavirus covid-19, de nombreux artistes numériques n’ont pas accès aux très puissantes stations de travail qu’ils exploitent d’ordinaire pour leur travail.

C’est sans doute l’une des motivations principales derrière l’annonce de NetFX, une plateforme basée sur le nuage qui facilite la connexion et la collaboration de vendeurs, d’artistes et de créateurs, sur les effets spéciaux nécessaires aux productions de Netflix.

Les effets spéciaux sont présents dans la quasi-totalité de ses films et séries, de la création de créatures et d’environnements complexes à la simple suppression d’un objet ou d’un fond.

La plateforme dernier cri offrira aux collaborateurs un accès aux infrastructures nécessaires pour satisfaire la demande internationale d’effets spéciaux pour ses productions : stations de travail virtuelles, stockage intégré et accès sécurisé à des fermes de rendu.

Une version bêta de NetFX est exploitée au Canada chez les partenaires Frontier VFX et Galavant VFX. En 2021, la plateforme sera étendue à Mumbai, puis à d’autres régions.

Une telle plateforme pourrait changer les règles du jeu pour les entreprises d’effets spéciaux, ce qui pourrait leur être positif (plus de gestion des investissements en matériel) ou négatif (dépendance totale sur un ou quelques clients).

Les professionnels intéressés devront partager des informations et accepter des conditions avant d’obtenir plus d’informations et de mises à jour sur la plateforme, à mesure qu’elles deviennent disponibles.