Rien ne va plus chez Intel. Après l’annonce d’un nouveau retard sur son procédé de fabrication 7 nanomètres, et de la valse de démissions et de renvois qui s’ensuivit, l’ancien numéro un mondial des semi-conducteurs aurait été victime en fin de semaine dernière d’une brèche de données.

Plus de 20 gigaoctets de documents, de propriété intellectuelle et d’outils circuleraient sur la toile. Ils sont publiés par Till Kottmann, un ingénieur logiciel suisse qui prétend recevoir les données d’un pirate anonyme.

Notre confrère Zdnet liste les principaux fichiers : BIOS de référence, kits de développement de micrologiciels, documents et schémas techniques, documents marketing et stratégie, etc.

D’après Zdnet, aucune information personnelle sur les employés de Intel, ses clients ou ses partenaires n’ont fuité.

Intel enquête sur la brèche, dont l’origine semble être un centre de conception et de ressources que le fondeur met à disposition de ses partenaires et de ses clients.