Les tweets s’accumulent depuis quelques heures sur le compte @NVIDIAGeGorce, avec en commun l’étiquette #UltimateCountdown / compte à rebours ultime.

La bannière Twitter de la marque est mise à jour avec le texte :

The Ultimate Countdown
21 days. 21 years.

Le compte à rebours ultime
21 jours. 21 années.

Il semble que NVIDIA nous fasse revivre des moments de l’épopée informatique, tel que le bruit d’une connexion par modem.

Le 31 août 2020 marquera le 21e anniversaire de l’annonce de la première carte graphique de NVIDIA, la GeForce 256.

On serait donc fortement surpris que NVIDIA présente autre chose que la dernière génération de ses cartes graphiques le 31 août, d’architecture Ampère.

Si la tradition est respectée, NVIDIA débutera la commercialisation des nouvelles cartes, ses premières GeForce en 7 nm, par le haut de gamme.

On se souviendra du démarrage catastrophique de la génération actuelle, GeForce RTX, dont les performances n’étaient pas si en avance sur la génération 10 pour son cœur de marché : le jeu vidéo, NVIDIA s’étant plus intéressé à l’intelligence artificielle qu’à l’affichage.

Si NVIDIA lance à nouveau un accélérateur plus orienté informatique à haute performance et apprentissage automatique que jeu vidéo, les joueurs pourraient se laisser séduire par les cartes graphiques AMD Radeon.

Car il n’y a pas de magie : l’optimisation pour un domaine ne débouche pas automatiquement sur une optimisation suffisante dans un autre domaine.