Phil Spencer, chef de la division Xbox de Microsoft, a annoncé l’acquisition de Zenimax Media, la maison mère de Bethesda Softworks, et qui comprend les entreprises Bethesda Game Studios, id Software, ZeniMax Online Studios, Arkane, MachineGames, Tango Gameworks, Alpha Dog, et Roundhouse Studios.

Microsoft va accueillir 2 300 nouveaux employés et son nombre de studios créatifs va passer de 15 à 23.

Avec cette acquisition, Microsoft s’empare de franchises telles que The Elder Scrolls, Fallout, Wolfenstein, DOOM, Dishonored, Prey, Quake et Starfield, le nouveau jeu spatial épique très attendu. Elles se retrouveront dans le Xbox Game Pass.

Le montant de la transaction, entièrement en numéraire, s’élève à 7,5 milliards de dollars – 6,4 milliards d’euros.

La structure et la direction de ZeniMax Media restent inchangées.

Pour Bethesda, Microsoft est le partenaire idéal qui va lui donner les moyens de devenir un meilleur développeur et un meilleur éditeur.

De son côté, Microsoft espère que cette acquisition fasse pencher la balance pour les joueurs encore indécis, entre PlayStation 5 et Microsoft Xbox Series X.

Deux jeux de Bethesda, Deathloop et GhostWire: Tokyo, sont censées être des titres exclusifs à leur lancement l’an prochain pour la PS5: Microsoft va-t-elle renégocier ces exclusivités avec Sony?

La transaction, sujette aux conditions habituelles de clôture et aux examens des régulateurs, devrait se conclure durant le second semestre de l’exercice 2021, i.e. premier semestre calendaire 2021.

Le cours de l’action de Microsoft est en baisse de 1,7 % avant l’ouverture du NASDAQ.