Encore un excellent trimestre pour Apple

Apple a publié mardi soir ses résultats du troisième trimestre de son exercice 2021, qui s’est terminé le 26 juin.

En glissement annuel, son chiffre d’affaires bondit de 36 % à 81,4 milliards de dollars (69,0 milliards d’euros) et son résultat net double presque à 21,7 milliards de dollars (18,4 milliards d’euros).

Les ventes d’iPhones restent le principal moteur d’Apple, à hauteur de 39,6 milliards de dollars, contre 26,4 milliards il y a un an.

Pour les analystes, Apple bénéficie cette année d’un « super cycle » avec la 5G, comme l’entreprise en avait déjà bénéficié pour la 4G : les consommateurs remplacent en masse leurs téléphones.

Les services (ventes de l’Apple Store, abonnements iCloud, Apple Music, Apple TV+ etc.) atteignent un nouveau record de 17,5 milliards (13,2 milliards il y a un an).

Les ventes d’iPads passent de 6,6 à 7,4 milliards, les ventes de Mac de 7,08 à 8,24 milliards, et les ventes d’appareils mettables, d’accessoires et de produits pour la maison de 6,45 à 8,78 milliards de dollars.

Durant la conférence téléphonique, Tim Cook, son CEO, est prudent : l’espoir d’une sortie de crise du Covid 19 est présent, mais les « progrès effectués ne sont pas un gage de futurs progrès » et « la route du redressement sera sinueuse. »

Apple vise une croissance à deux chiffres pour le trimestre en cours.