La chanteuse Alicia Keys quitte ses fonctions de Global Creative Director chez BlackBerry le 31 janvier 2014, soit un an après sa nomination.

La dernière mode dans les entreprises de haute technologie est de prendre des célébrités pour un poste de directeur artistique: Lady Gaga chez Polaroid, will.i.am chez Intel.

A l’époque, BlackBerry pensait encore inverser un chiffre d’affaires et des parts de marchés en chute libre avec le lancement retardé du BlackBerry 10, auquel avait participé la chanteuse. Alicia Keys avait aussi soutenu le BlackBerry Scholarship Program, un programme de bourses d’études pour des femmes dans le domaine de l’ingéniérie et des sciences.

Depuis les ventes ont été mauvaises, BlackBerry a licencié 40% de ses effectifs, n’a pas trouvé de repreneur et songe à un repositionnement profond.

Ironiquement, des années auparavant l’idole des adolescentes, le chanteur canadien Justin Bieber avait proposé à Research In Motion, l’ancien nom de BlackBerry, de devenir son ambassadeur pour trois fois rien (200 000$ et 20 téléphones mobiles).

La firme avait alors refusé, affirmant qu’il n’était qu’un phénomène de mode passager qui ne durerait pas.

Alicia Keys et Justin Bieber: deux icônes canadiennes

Alicia Keys et Justin Bieber: deux icônes canadiennes